Le Magicien d’Oz ou la révolte de l’enfance

Le Magicien d’Oz est une pierre angulaire de la littérature jeunesse. Loin de flatter l’enfant ou de faire de la morale, l’intrigue plonge les plus jeunes dans un monde absurde, fantaisiste, qui les touche dans un domaine des plus secret, où les adultes sont impuissants : l’imagination.

                                                              Wizard Of Oz Dorothy GIF

Dorothée est une jeune orpheline du Kansas, vivant avec son oncle et sa tante. Elle évolue dans la ferme, entourée par les ouvriers, toujours suivie par son chien, Toto. Une vie heureuse pourrait-on penser, mais ici, personne n’a le temps pour elle, personne n’a le temps pour l’enfance. Les adultes travaillent, préoccupés par le rendement et la survie, et Dorothée n’a que peu de place. Son autre problème, c’est la voisine, qui, sous prétexte qu’il l’aurait mordu, veut la mort de Toto. Sa tante proteste, mais la riche propriétaire obtient l’aval du shérif, et la tante cède face à la loi. Ainsi va le monde, offrant peu de place à la révolte et à la joie. Toto s’enfuira cependant, et rejoindra sa jeune maîtresse, qui décidera alors de s’enfuir, pour le mettre hors de danger. On pourrait alors imaginer une aventure à travers les champs, un rite initiatique, mais non, car le premier adulte rencontré lui rappellera qu’elle n’est pas seule, et que cette liberté qu’elle a prise, sa famille et ses proches en souffrent, et déjà ils la pleurent.

Et la tornade se lève. Les adultes abritent les animaux, les denrées et le foin, et personne ne voit Dorothée emportée, et assommée par un objet cassé. Elle ouvre les yeux, et le nouveau monde s’offre a elle.

Judy Garland GIF

Ce nouveau monde chamarré et fabuleux, c’est un échappatoire. Est-il réel ou pas, nous laisserons cela à votre bon désir. Peu importe la réponse, il reste un endroit confortable pour prendre sa revanche sur la vie. Le Kansas n’offrait qu’une petite place à Dorothée, là voici au cœur de la spirale et de l’attention. Elle n’avait pas de chemin à suivre, elle marche sur un pavé doré. Elle subissait la riche voisine et le manque d’attention des adultes, la voici combattant une sorcière et recueillant des compagnons, auxquels il manque un cerveau, un cœur, et du courage. How very telling !

judy garland GIF

Cette escapade prend rapidement l’apparence d’une revanche, d’une révolte. C’est l’occasion pour l’enfant de s’élever hors de sa condition, et de prendre le pouvoir. Ce pouvoir, Dorothée s’en chausse au début de son aventure, lorsqu’elle reçoit les escarpins de la sorcière morte. Toutes les déceptions provoquées par les adultes, aussi bienveillants soient-ils, voilà qu’elle s’en affranchit. Il s’agit donc ici de la déchéance de l’adulte tout puissant. Cette grande personne n’est plus si omnisciente, si au-dessus. L’enfant se découvre à un pas de la majorité psychologique, qui est de surcroît bien surfaite. Etre adulte, c’est simplement cesser de prendre la main du parent, et aller de l’avant, over the rainbow, comme le chante si bien Dorothée. La fin de l’enfance, c’est donc une forme d’exil. Accepter que le chez soi n’existe plus, comme si une tornade l’avait ravagé, et nous emportait ailleurs. La maison est alors là où nous la construisons, là où nous créons notre foyer.

the wizard of oz GIF

Le monde magique d’Oz n’est pas idyllique. Il est régit par quatre sorcières, une à chaque point cardinal. Les sorcières de l’est et de l’ouest sont maléfiques, et leurs sœurs du nord et du sud sont bienveillantes. Il est d’ailleurs curieux de noter ici que nous trouvons une des premières figures maternelle et bonne de sorcière, qui n’est pas désignée comme étant une fée, mais bien une sorcière. Dorothée elle-même s’en étonne, car tout comme dans l’imaginaire collectif, elle identifie la sorcière comme une actrice du mal, laide et fourbe. La dame du nord la détrompe, car elle est sa première alliée. La jeune fille se retrouve donc au cœur d’un conflit, et la voilà parti à la recherche d’un magicien, qui devrait tout arranger. Mais ici tout est faux. Cet homme est un imposteur, il ne fait que crier. Aucun adulte n’est capable, et Dorothée doit apprendre à tout faire elle même. La solution, de tout façon, elle n’est pas dans ce pays, mais à ses pieds. Trois petits claquements, et elle rentre chez elle. Elle détient le pouvoir de voyager de monde en monde, et de passer de figurante à actrice dans sa propre histoire.

wizard of oz GIF


Le rite initiatique cependant ne comporte pas de morale. Faut-il mieux vivre à Oz , partir, revenir ? La réponse est libre. Toute les solutions se valent. Les adultes n’ont pas le temps car ils sont déjà dans la tornade de la vie. Ils travaillent à assurer leur avenir comme celui de Dorothée, et n’ont plus le temps de porter de jolis souliers ou de scruter l’arc-en-ciel. Les déceptions ne sont pas des blessures, mais le lot de nos chemins. Car nous aussi nous traversons ce monde, pris dans la tornade, et décevons d’autres personnes, tout empreints de bonnes intentions que nous sommes. Après tout, ne dit-on pas que “l’enfer est pavé de bonnes intentions” ?

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :