Terminator et la figure du héros

Terminator est un héros malfaisant. Créature cybernétique, il est envoyé dans le passé pour tuer celui qui, une fois la guerre gagnée par les machines, apprendra aux survivants à les vaincre.sci-fi GIF

Film hautement divertissant en tant que film d’action, on peut cependant jouir d’une deuxième lecture de l’intrigue, mobilisant ainsi nos référents culturels. John Connor ainsi, l’homme à abattre, fait figure du messie. Il est non seulement le sauveur, l’homme qui ne doit pas naitre, mais aussi l’homme engendré par une anomalie miraculeuse. Sarah Connor devient donc la mère à protéger, qui s’unira avec l’homme du futur qui sera son protecteur. Celui-ci est donc un des deux envoyés, celui du côté du bien. Il combat le Terminator, et meurt dans le cours de sa mission.

Ce même Terminator sera reprogrammé lors du deuxième film, et aura pour mission de protéger l’enfant né, toujours porteur de la révolution. Là encore, une apparition nu, avec cette image d’ange, ce caractère mythologique qui traverse l’image. Les humaines et les machines combattent à travers le temps et l’espace, mais les héros sont en dehors de cela: ils sont machine et humain, d’une autre sorte. Ils ont pour arme l’humanité qui les contamine, et le métal dont ils sont fait. science fiction terminator GIF

Un parallèle intéressant peut donc être fait avec des figures mythologiques, notamment grecques. Le schéma est celui-ci: les demi-dieux sont des hommes et des dieux. Ils exaltent une puissance musculaire quasiment robotique, et pourtant, leur chemin est souvent troublé par autre chose, souvent leur côté humain. Cela n’en fait pas d’insignifiants personnages, bien au contraire, ils deviennent ainsi des mythes. L’immortalité, c’est gravé dans la mémoire collective l’exemple d’un combat entre le pouvoir et l’aspiration.

Terminator traite aussi de trois points important dans les intrigues d’anticipations: l’animalité, exaltée par la guerre, l’hybridation, comme une compromis et une suite de l’évolution, et un rapport au monde modifié, avec la séparation de la conscience et du corps. arnold schwarzenegger film GIF

Cette vision d’un monde futur rappelle les heures les plus sombres de notre passé. La question de la survit est tragique, mais elle amène la révolte. Cette résistance, cette révolte, n’est pas qu’une idée sordide, c’est aussi la promesse d’une reconstruction, d’une volonté, cela ouvre le champs des possible. Faire la guerre, c’est aller vers la paix, vers un changement, vers un monde meilleur pour les gagnants. Les deux contraires que la guerre dans Terminator nous montre sont l’animalité de l’homme en danger, et les dérives d’une technologie qui nous dépassent. Mais au centre, tout se mélange. La machine prend conscience, l’homme s’hybride. C’est ici que commence l’équilibre.

terminator 2 ok GIF

Articles recommandés

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :