Fable: La morale et le Héros

Le premier jeu de la série Fable est sorti en 2004 sur XBOX. L’histoire débute à Oakvale, où l’on se familiarise avec l’adolescent dont nous allons jouer la vie. Les choix du joueur influencent l’aspect de son personnage et certains aspects de l’histoire. Ces choix font du héros un être maléfique, ou au contraire un exemple de moralité.

Video Games Fable 3 GIF
On attend encore la version où on pourra jouer le chien.

Cette question de la morale comme moyen d’interagir avec le monde est un point très intéressant. En effet, la morale est un ensemble de règles que nous suivons spontanément afin de respecter les normes de notre société. Dans le jeu cependant, la morale est prédéfinie par les développeurs.  Cette morale est donc une projection de leur vision, qui n’est alors pas forcement celle du joueur. L’univers présenté n’est alors pas indépendant du notre, et sa fiction vit en synergie avec notre réalité.

Fable 3 GIF
La fameuse blague du doigt

L’autre point important de cette projection, surtout dans un rpg, est que l’univers n’est pas alors entièrement à la merci du joueur. Je m’explique: dans un jeu comme Fallout new Vegas, les références au monde réel sont évidentes, et ce monde est presque perçu comme une dystopie. Cependant, la situation apocalyptique permet au joueur de se construire une morale propre à cet univers, qui n’est pas forcement celle de sa vie courante. La situation de survie et la liberté données au joueur lui permettent d’agir comme il veut, sans que nous sachions vraiment si une action est fondamentalement maléfique ou bénéfique. En effet, chaque meurtre, ou pardon, parait contenter certains mais affoler d’autres. De plus, aucun choix ne donne des ailes ou des cornes.

fallout 4 GIF
Une comédie d’un nouveau genre

Dans Fable cependant, les ailes et les cornes sont littéralement présentes. Les deux chemins sont clairs: le bien, ou le mal. Cependant, cela ne change pas le statut du personnage: c’est un héros, et peut importe les meurtres ou les dons, l’histoire se déroule jusqu’à la fin. Etre héros est alors une fonction, un fait, pas une ligne de conduite, et le monde est sauvé, peut importe ce qu’on en a fait. La réflexion est alors intéressante: le pouvoir est ici une affaire d’hérédité et de force, et les missions sont donnés à celui qui peut les faire, pas à celui qui le veut, ou qui le souhaite. Bon ou mauvais, nous sommes manipulés pour le plus grand bien. Le héros est un outil, l’homme seul parait avoir une vie dans la trivialité. Certes certains choix conséquents, comme tuer sa sœur ou sa fiancée sont présents, mais chaque choix présente souvent un avantage majeur, et de toute façon, le monde est sauvé, et il reste alors toute l’éternité pour oublier nos petits actes en faveur des grands. En effet, vous pouvez à tout moment décider de devenir un saint ou un affreux bonhomme, et détruire votre ancienne réputation: les autres personnages suivront ce changement, tout occupés qu’ils sont à leurs propres affaires.

young love GIF
Allééééé, tire sur mon doigt Josiane!

La morale présentée est en plus très culturelle: c’est le cas des maisons closes. Dans le jeu, elles sont un endroit où l’on se vautre dans les stupres, sans vergogne. Et nous avons alors le choix: les reconstruire, ou faire des orphelinats à la place. Sauvez des enfants, ou sauvez des putes ? Notre éducation nous donne une réponse évidente, mais pourtant, j’ai longtemps été interloquée par ce choix. Sans vouloir mettre des enfants à la rue, je n’avais pas forcement non plus envie d’y mettre des femmes, des travailleuses, et l’opposition de ces deux univers me paraissait moins évidente que pour les développeurs. Pourquoi serait-ce impossible de construire les deux, et de ne pas être vu de la même manière en donnant un cadre aux travailleuses du sexe et aux orphelins ? Tout simplement parce que cette morale n’est pas la mienne.

fable GIF
Le veganisme n’en était pas là

On peut comprendre qu’il soit compliqué de donner une totale liberté au joueur, comme fuir ses responsabilités ou devenir un anti-héros, cela impacterait trop le gameplay, mais donc, peu importe vos choix, vous serez récompensé, et cela parait aller en contresens des cornes et des ailes, qui, au final, ne sont que des décorations.

 

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :