Découverte : La Quête d’Ewilan de Pierre Bottero

Aujourd’hui nous allons aborder une nouvelle saga, d’un auteur français cette fois-ci, j’ai nommé Pierre Bottero (hélas parti bien trop tôt), qui nous a légué trois trilogies toutes liées sur lesquelles nous allons revenir, La Quête d’EwilanLes Mondes d’Ewilan et Le Pacte des Marchombres. Nous reviendrons sur la trilogie de l’Autre dans un second article puisqu’elle est en lien avec les trois premières également.

Le présent article se concentrera sur la première trilogie, celle avec laquelle il fait bon de se plonger dans cet univers !

L’histoire nous présente très rapidement Camille Duciel, jeune adolescente aux cheveux blonds et aux yeux…violets, et son meilleur ami Salim Condo. Tous deux subissent les affres quotidiens d’un monde inintéressant au possible et rêvent d’un autre monde, d’une autre vie.

Seulement comme on nous l’a toujours appris, il faut se méfier de ce que l’on souhaite. Un beau jour Camille se rend compte que ce qu’elle imagine devient réel, qu’il lui suffit de se concentrer un peu pour parer son monde morne et gris de couleurs flamboyantes.

Hélas comme le disait l’oncle Ben, avec un grand pouvoir viennent de grandes responsabilités, et très vite la jeune Camille se retrouve pourchassée par des créatures aussi fantastiques que son nouveau pouvoir.

Ce sera aussi l’occasion pour elle de se découvrir capable du légendaire “Pas sur le côté”, une capacité qui lui permet de transcender sa réalité pour entrer dans un nouveau monde, un monde vierge de toute modernité, dans lequel les gens comme elle sont partout. C’est donc accompagnée de son fidèle Salim qu’elle va décider d’explorer Gwendalavir, ce nouvel endroit où elle n’est plus Camille Duciel, mais Ewilan Gil’Sayan, un monde peuplé de mystères, de découvertes, d’individus tous plus incroyables les uns que les autres, mais aussi de dangers rôdant dans l’ombre, toujours proches, prêts à frapper au moindre faux pas.

Tout un tas de questions se posent alors au lecteur, que sont devenus les véritables parents d’Ewilan ? Quelles sont les limites de son pouvoir ? Est-ce que ce truc gigantesque là-bas est vraiment un dragon ? Et pourquoi y’a-t-il une race de lézards humanoïdes qui tentent par tous les moyens de l’assassiner depuis qu’elle a découvert son don ?

Avec sa première trilogie, Pierre Bottero nous emmène à la découverte d’un univers fantastique peuplé de créatures magiques et de chevaliers au noble cœur prêts à en découdre, associant sans mal combat épiques, dialogues vibrant d’émotions mais aussi poésie mystique, au sens qui nous échappe parfois mais imprégnée d’une passion qui nous fait frémir. L’auteur mêle habilement morales profondes et naïveté touchante, et l’on se sent littéralement aspiré par cette histoire captivante, à marcher avec l’héroïne sur les routes de Gwendalavir, à trembler avec elle face à ces créatures menaçantes et surtout à rêver que nous aussi, nous pourrions d’une seule pensée modifier tout ce qui nous entoure.

Pour ma part j’ai retrouvé à la lecture de D’un monde à l’autre le même émotion qu’avec Harry Potter, cet émerveillement caractéristique face à un univers qui nous dépasse réellement, avec ses références caractéristiques, mais également sa nouveauté qui passionne, qui attise notre curiosité et nous pousse à tourner les pages pour en savoir plus, sans se rendre compte du temps qu’il passe.

Alors installez vous confortablement, prévenez vos amis que vous ne souhaitez pas les voir pour les deux prochaines semaines, et plongez vous avec délice dans cette nouvelle saga !

Publicités

Recommended Articles

2 Comments

  1. Pardon, mais quatre trilogies sont liées… “l’Autre” fait aussi référence à Gwendalavir, car on y retrouve les enfants de Salim et Ewilan (leur fille), et d’Ellana et Edwin (leur fils). La Maison se trouve également dans la Grande Dévoreuse, et Salim est un métamorphe. “Les Âmes Croisées” est aussi lié…

    1. Bonjour,
      Tout d’abord merci d’avoir pris le temps de lire l’article avec attention, et d’y avoir même répondu. Je voulais surtout me concentrer sur les trilogies autour du voyage d’Ewilan et ses amis, et qui pour moi finit avec le Pacte des Marchombres. Je comptais traiter de l’Autre dans un second article puisque dans cette trilogie-ci, c’est sa fille qui joue un rôle direct dans l’intrigue. Je regrette donc de ne pas avoir été plus explicite et vais modifier l’article de ce pas.
      En vous remerciant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :