Doctor Who et les régénérations.

La régénération est un thème phare de la série Doctor Who. Il est quasiment impossible de la faire découvrir à quelqu’un sans prononcer ce mot. Le Docteur se régénère, pour éviter la mort, et change ainsi de visage, d’attitude, tout en conservant sa mémoire, son identité et son intégrité. C’est ainsi que les différents acteurs qui l’ont incarné ont pu jouer le même rôle, mais toujours différemment. Ce changement ne crée pas une rupture dans l’histoire, tout est dans la continuité.

doctor who tardis GIF
WOOOOIIIIIIIOOOOOUUUUU

Outre ce changement d’acteur, qui est aussi observé pour les rôles de compagnons, c’est plus globalement l’équipe travaillant sur la série qui change selon les saisons. Chacune travaille sur sa vision du Docteur, et donne une version, un possible de l’intrigue. Les épisode eux même ont différent auteurs, qui racontent tour à tour la même histoire, dans leurs langages personnels. Ainsi, sans que ceux-là soient incohérents entre eux, on peut apprécier quelques différences entre un épisode imaginé par Mark Gatiss et un imaginé par Steven Moffat.

On entend souvent les fans débattre, défendant corps et âme leur Docteur préféré. Les arguments mettent alors en avant les différences, marquant l’écart entre les saisons et les particularité de chacune. Pourtant, elles forment toutes un ensemble cohérent, fort de référents récurrents, et chacune permet de mieux comprendre les autres.  C’est donc la série qui se régénère avec son personnage, se permettant alors un nouvel angle de vision, mais ne reniant jamais son passé et ses origines. Chaque Docteur a son TARDIS, décoré selon son goût, mais à l’extérieur celui-ci reste le même, reconnaissable entre tous, par tous.

doctor who tardis GIF
Entrer une légende

Nous avions déjà parlé de la dimension transmédia de Twin Peaks dans un précédent article. Doctor Who présente aussi cet aspect là. En dehors de la série principale, des spin-off ont vu le jour, et des romans, des livres audio, ainsi que des oeuvres graphiques. Ces oeuvres s’incluent dans la série, racontant d’autres aventures, sans jamais toucher l’unité de celle-ci. Encore une fois, il s’agit d’explorer des événements potentiels. C’est ce que semble véhiculer le Docteur lui même: avec lui, tout est possible, tout est envisageable. Alors pourquoi ne pas rendre cela tangible ? De plus, ce changement de format permet de s’affranchir des limites d’un public fixe. Si la série touche une audience assez large, les séries animées accompagnent les enfants, et les romans et comics toucheront des adultes en dehors de leur temps d’écran. Les différents médias permettent de choisir l’expérience que l’on souhaite avoir de l’oeuvre, et de construire un rapport d’autant plus personnel avec elle.

Doctor Who GIF

 

Le voyage dans le temps permet souvent une largesse d’interprétation. Les erreurs deviennent presque toujours justifiable. Un moment pourrait avoir été effacé, venir en supplanter un autre, sans que cela ne devienne absurde. Ainsi peut on passer sous les incohérences de l’oeuvre, notamment celles concernant les productions faites lors de la pause de la série, reprise en 2005. Celle-ci à depuis en fait renforcé sa cohérence, en se permettant de mettre son futur au service du passé. On voyage alors à la rencontre du Docteur, changeant l’histoire, pour l’agrandir. Ce qui alors était inconnu devient un souvenir, ce qui était intolérable devient un défi par delà le temps. Doctor Who est l’expression d’un paradoxe: l’histoire est la même, mais toujours différente. La série se déconstruit parfois pour mieux évoluer, tout comme le phénix renaît continuellement de ses cendres.

doctor who GIF

Articles recommandés

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :