Publicités

Narnia et les enfants d’un autre temps.

Si l’on doit nommer un monde qui pourrait avoir autant marqué les esprits que le Seigneur des Anneaux, alors ça sera Narnia. Les deux oeuvres sont en effet de grands classiques, et une longue amitié liait leurs auteurs. Narnia est peut être moins sombre, mais nous montre à son tour une facette de l’amitié, de la fraternité, et face à cela de l’orgueil et de l’envie. Les batailles sont ici aussi glorieuses, et c’est toujours le sempiternel combat du bien et du mal.

Film Love GIF

Narnia offre cependant d’autres initiations à son jeune lectorat. Sa lecture introduit ainsi inconsciemment les notions de temps réel et temps personnel. Le temps de notre monde semble se dérouler de façon monotone, et se suspendre lors des voyages des enfants. C’est le temps réel. Le monde de Narnia, lui, ne semble pas observer cette règle. Il peu s’écouler une minutes comme cent ans entre les aventures des enfants, c’est un temps personnel. Ce temps d’aventure, c’est presque celui du rêve. Il est alors agréable de noter qu’il est au final très peu important que ce temps soit réel ou réaliste : il existe car il vécu, et il permet, comme n’importe quel autre moment, de se construire et d’avancer. Le rêve, l’imagination, sont des aventures comme les autres, et s’incrustent dans nos souvenirs comme autant de petites perles sur la couronne que nous nous construisons pour devenir adulte.

The Witch Narnia GIF

Dans l’univers de Lewis, le monde fantastique ne fait pas qu’office de lieu de fuite et d’initiation, qui permet un retour plus serein à la réalité. Non, ici le nouveau monde est une alternative, c’est une véritable métaphore du monde spirituel. Les choix sont révélateur, et on ne se construit pas qu’en héros, mais aussi en personnage actif, avec ses qualités et ses défaults. Chaque enfant est différent, et son chemin vers la paix le sera également. Il s’agit ici d’une réflexion sur soi même. Ne pas céder à l’immoralité est un choix important, mais qui ne dois jamais se faire au prix de la perte de soi même. Dans Narnia, les enfants apprennent que le chemin vers la sérénité est toujours difficile, plus qu’il est personnel. Les plus grands enfants de la fratrie y deviennent rois et reines, et finissent pas ne pas revenir. J’ai souvent regretté ce départ drastique de Narnia. Il marquait pour moi la fin de l’enfance, et véhiculait au premier abord cette idée, insupportable à mes yeux, que l’âge adulte ne tolérait pas une once d’imagination.

The Witch Narnia GIF

J’ai cependant récemment revu mon jugement. Narnia est un imaginaire collectif, dans lequel les enfant s’entraident, et sont soutenus par Aslan, la figure paternel indispensable. L’univers regorgent plus de jeunes hommes, tel Caspian, que d’adultes accomplis, et j’aurai alors une hypothèse à avancer: les adultes quittent Narnia, mais pas l’univers fantastique. Narnia serait un lieu d’initiation, où l’on fait ses preuves et rétablie la paix. Mais une fois cela fait, alors d’autres lieux nous attendent. Quand on est jeunes, notre imaginaire se pose à la surface même des livres et des films que nous voyons, et il en prend la couleur et les formes. Une fois devenu adulte, ce même imaginaire s’affine, et crée un monde à nous seul. Il n’est plus un imaginaire collectif, d’enfant, il est plus vaste et plus singulier, plus sensuel aussi.

Ben Barnes Cute Smile GIF

Partis de Narnia, Peter et Susan ont tout le courage d’affronter l’après guerre. Et dans la chaleur d’un monde d’adulte dans lequel elle s’épanouie, Susan trouvera surement, dans un recoin secret, un laps de temps personnel pour rejoindre Caspian.

Farewell GIF

 

Publicités

1 thought on “Narnia et les enfants d’un autre temps.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :