Harry Potter à l’école de la philosophie

Toutes les œuvres sont porteuses d’un message. Ne pas vouloir en transmettre est déjà un message en lui même. Avant que vous ayez eu le temps de vous noyer dans la profondeur de cette affirmation, j’enchaînerai en vous faisant part de ma fascination à l’égard de certaines œuvres, qui, au détour d’une aventure bien ancrée dans l’histoire, auront l’intelligence délicate de nous glisser une idée, une toute petite idée, qui résonnera jusqu’à s’insinuer dans notre vie. En effet, la fiction n’est pas un univers à part, une distraction banale sans conséquences. La moindre petite histoire puise dans nos référents, notre passé, ne serait-ce qu’un détail infime, et parfois c’est même une transposition, et il n’en faut pas plus pour nous fournir un regard nouveau sur notre existence.

Scared Harry Potter GIF by HBO
Quand tu sens qu’on va parler philo dans pas longtemps.

Un pied dans l’Angleterre, l’autre à Poudlard, on pourrait croire que c’est ce diptyque qui serait mis en exergue dans Harry Potter. Pourtant, ce qui nous fascinera ici, ce sont les quelques mots de Dumbledore à un Harry en situation de mort imminente :

– Je voudrais savoir une dernière chose, dit Harry. Est-ce que tout cela est réel ? Ou bien est-ce dans ma tête que ça se passe ?

Dumbledore le regarda d’un air radieux et sa voix résonna avec force aux oreilles de Harry, malgré la brume lumineuse qui descendait à nouveau sur eux en masquant sa silhouette :

– Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi donc faudrait-il en conclure que ce n’est pas réel ?

harry potter request GIF
Personnellement j’aurai imaginé un coin arcade.

Nous avions déjà parlé du rapport entre l’imaginaire et le réel dans un article sur Narnia, avec Ben Barnes en tout plein de gif, mais ici la réponse est écrite noir sur blanc : ce que nous imaginons est réel. En effet, si cela n’existe pas, alors Harry n’a pas grandi, il n’a pas parlé à Dumbledore et c’est plutôt triste. On peut donc en conclure qu’effectivement, ce moment dans sa tête a existé. Cela en fait-il un objet concret ? Très bonne question, mon jeune ami. Techniquement non, Harry n’a pas physiquement voyagé jusqu’à une gare dessinée par un artiste minimaliste, et Dumbledore est toujours dans une tombe fraîchement profanée en plein parc universitaire. Cepennnnndaaaaaaaant….

binge mode GIF by The Ringer
Quand ta transition est tellement bien que même Albus est captivé.

Dans son ouvrage L’imagination, Jean-Paul Sartre parle de l’imaginaire. Jusque là on est bon. Dans ce très long ouvrage, il parle de notre rapport avec…l’imaginaire, forcément, vous commencez à comprendre je crois. Il commence par nous parler des objets désirés. Imaginez par exemple que vous vouliez vous acheter un nouveau canapé. Vous allez sur un site, vous tombez sur LE canapé qu’il vous faut, mais il fait cependant le prix de votre maison. Chaque mois vous mettez de côté, et vous pensez à ce canapé. Et cet objet auquel vous pensez, celui qui est dans votre tête, n’est pas celui que vous allez acheter. En effet, dans votre esprit celui-ci va être fait selon vos désirs, vous inventerez des détails, des mises en situation, et plus important, vous posséderez cette image mentale. Elle est à vous.

Harry Potter GIF
Oui David, je veux voir ton canapé.

Si bien que quand vous aurez ce fameux canapé probablement fait en pierre lunaire et en acier valyrien, cet objet concret se détachera de son image mentale. Vous pourrez soit être surpris par sa différence et l’aimer, soit être déçu et déjà lassé, car vous aurez jouis déjà de celui auquel vous pensiez. C’est cette stimulation qui rend l’imaginaire réel. Vous pouvez imaginer des conversations et en tirer de réelles conclusions, fantasmer sur un acteur comme au hasard Ben Barnes, et en tirer un réel plaisir, tout comme Harry. Qui lui est avec Dumbledore hein, pas Ben Barnes.

harry potter im dying GIF
BEST GIF EVER

L’imagination n’est ni la mémoire ni la perception, ni même les deux travaillant ensemble. Ce n’est pas un acte de réception, et son objet est un néant d’être, il serait en effet très difficile de s’asseoir sur votre canapé imaginaire, fichtre.

Harry Potter Facepalm GIF
Tristesse et Serpentard

Dans le cas de Harry presque mort, on peut également évoquer la fonction fabulatrice telle que théorisée par Bergson, qui permet selon lui de ” créer des personnages dont nous nous racontons à nous-même l’histoire”. Pour le philosophe cette fonction sert à palier notre contingence. Nous sommes en effet plus ou moins conscients de notre mort et de nos faiblesses, et dans l’imagination nous inventons des circonstances atténuantes et des horizons de fuite. Cette fonction, très bien illustrée par un Dumbledore dans les limbes ici, fait aussi référence à l’origine même des fictions, c’est au fond le travail même des artistes qui est ici discuté.

L’imaginaire n’est pas le réel, sinon je serai à Serpentard et vous à Poufsouffle. Pourtant ce n’est pas déconnecté de celui-ci, les images que nous créons ont en effet des rôles de reproduction, de création. C’est aussi un espace de liberté infini. En effet, puisque nos fantasmes sont inexistants pour les autres, ils passent au dessus des lois humaines comme de celles de la nature. L’imagination soutient et renforce la raison, devenant une force de notre esprit.

Harry Potter Ron GIF
Le Ron de la fin.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :