Sa majesté des chats, le nouveau Bernard Werber

Il nous a parlé de fourmis, de fornication singe-cochon, d’extra-terrestres, quoi de plus logique pour l’auteur français Bernard Werber de nous livrer une saga sur le deuxième (ou premier selon le goût) ami de l’homme : les chats. En 2016 sort donc Demain les chats, un roman d’anticipation félin. Centré sur le point de vue de ces petites bêtes si mignonnes, il nous racontait les aventures de Bastet et Pythagore alors que le monde des hommes sombre dans une ère apocalyptique. Toujours armé de son outil fétiche, la vulgarisation, Werber esquissait un nouveau point de vue permettant de prendre le recul nécessaire pour parler, comme dans tous ses romans, de l’homme. S’il a été critiqué pour son côté répétitif, que ce soit dans les jeux narratifs ou les schémas usés par ses précédentes œuvres, l’idée principale apportait un récit décalé attisant la curiosité (je dirais simplement : un chat avec un clé USB sur le front). Nous n’en ferons pas une critique ici, néanmoins nous vous le conseillons. Pas chaudement, mais en étant certains que vous en tirerez de nouvelles connaissances.

Demain, le 26 septembre, le second tome sortira en librairie, Sa majesté des chats. Que pouvons-nous donc attendre pour cette suite ? Peut-être une idée un peu plus poussée dans ses retranchements, sans perdre le côté didactique qui nous offre de nombreuses informations historiques et scientifiques. Et surtout une construction plus osée pour ne pas glisser vers un ennui qui ternirait la créativité de l’univers façonné par Werber.

Une conférence/dédicace aura lieu au premier Festival des Chats le 4 octobre, au Grand Rex, organisé par l’auteur. Si vous êtes intéressé, le lien est ici : https://www.legrandrex.com/evenement/1351

 

Et pour plus d’articles sur les chats, cliquez par là :

Point félin : les chats dans la fiction

Articles recommandés

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :