Les pépites de la rentrée littéraire

Octobre est là, l’effervescence de la rentrée littéraire est un peu redescendue, il est temps de faire un petit debrief sur les sorties qui se sont démarquées dans les littératures de l’imaginaire. Dans cette jungle de papier, quel roman pourrait attirer votre porte-monnaie ?

    • Pour ceux qui ne peuvent s’empêcher de dire « Oh il est cro meugnon » quand n’importe quel animal fait un mouvement quelconque, vous avez deux options : Sa majesté des chats, de Bernard Werber, suite de Demain les chats, un dystopie à base de chats (quelle surprise) où un chat avec une clé USB et son amie, un autre chat voulant devenir reine de ce monde, se battent avec un empereur des rats. Pour une description plus détaillée, vous pouvez cliquer ici : Sa majesté des chats . Ou alors vous pouvez opter pour Le château des animaux, de Xavier Dorison, qui revisite La ferme des animaux d’Orwell avec une sauce plus actuelle en format bande dessinée. Entre réflexions politiques et dessins immersifs d’une grande finesse, notamment dans les expressions des visages animaux, ce tome 1 d’une tétralogie pourrait bien vous faire cogiter de longues heures après l’avoir refermé.

  •  

Couv lechateau des animaux.jpg

    • Pour les amateurs de frissons et de Lovecraft, Une cosmologie des monstres, de Shau Hamill, est arrivé depuis l’Amérique pour nous terrifier. La famille Turner, texans aussi banale que vous et moi, voit le surnaturel toquer à sa fenêtre et peu à peu les plonger dans l’horreur, pour notre plus grand plaisir.

    • Pour les fans de Laurent Binet, notre auteur national revient avec Civilization, une uchronie réécrivant l’histoire de la découverte de l’Amérique : et si les amérindiens avaient eu en leur possession le fer, le cheval et les anticorps lors de l’invasion des européens ? Et s’ils avaient pu non seulement les repousser, mais lancer une contre-invasion par la suite ? Si ces postulats attisent votre curiosité, foncez, le style de Binet dans la veine historique est d’une grande précision, visible également dans HHhH.

civilizations binet.jpeg

  • Enfin, pour les plus aventureux d’entre vous qui veulent tenter une expérience à part entière, je vous conseille chaudement Délius, de Sabrina Calvot. Le résumer est complexe tant il est décalé, je me contenterai simplement de jeter quelques mots pour en esquisser les contours : un mélange entre fantasy victorienne et thriller, un monde imaginaire empli de poésie et défiant la logique à chaque instant, la beauté et les fleurs tapissant l’ensemble des pages.

délius.jpg

Voilà pour les sorties littéraires notables de la rentrée littéraire, rendez-vous en fin de mois pour un aperçu des sorties de Novembre.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :