Cerner la promesse derrière Jedi : Fallen Order

Dès aujourd’hui est disponible Jedi : Fallen Order, un titre vidéoludique qui s’ajoute à cette période chargée du calendrier Star Wars et sa multidude transmédia : la série The Mandalorian sur Disney +, les comics The Rise of Kylo Ren chez Marvel, l’aventure VR épisodique Vader Immortal et prochainement The Rise of Skywalker sur grand écran.

Dirigé par Stig Asmussen, important contributeur sur l’animation et la direction artistique de la série God of War, jusqu’à en tenir le rôle de game director pour le 3ème épisode, a rejoint depuis Respawn Entertainement (Titanfall, Apex Legends), boîte de développement fondé par les renégats d’Infinity Ward (à l’origine de la série Call of Duty jusqu’à Modern Warfare), remerciés par Activision suite à une relation conflictuelle avec ces derniers.

Multi-plateforme (PS4, Xbox One, Windows), gonflé à l’Unreal Engine 4, le jeu triple A énumère un amas de promesses, à la fois de la presse que de Stig Asmussen lui-même : un action/plates-formes oscillant entre orchestration spectaculaire, à la manière de la série Uncharted et les récents Tomb Raider, mais aussi des éléments d’exploration intra et extra planétaires lorgnant sur le modèle Metroïdvania. Plus encore, à la manière des sorties récentes d’EA autour de la saga, la complétion d’un univers narratif est encore de mise, l’histoire se déroulant entre la prélogie et la trilogie originale, concentrée autour de l’Ordre 66 visant à exécuter les Jedi. Cal Kestis sera le persona du joueur et permettra de découvrir manette en main les voies de la Force.

Mais de toutes ces promesses, qu’elle est celle des plus attendues ?

Nous pourrions sans doute questionner le lien entre la forme vidéoludique et les espoirs fantasmés des joueurs à incarner un Jedi, ce depuis les débuts de Lucasfilm Games. De la trilogie plates-formes Star Wars sur Super Nintendo, en passant par Jedi Power Battles sur Playstation, la série Jedi Knight, ou encore The Force Unleashed par la suite, l’idée de maîtriser la Force au sein d’un action-aventure a toujours été le jeu d’un amour/haine. Entre compromis technique et game design, ces systèmes de jeu ont toujours rencontré des limites quant à façonner un système de combat en temps réel, lorgnant sur les prouesses chorégraphiques des films, souvent réduit à voir le sabre laser plus comme un couteau à beurre qu’un réel fendeur de cuirasse. Cela explique d’ailleurs pourquoi la série Knight of the Old Republic a su contourner, à sa manière, ces prérogatives de fanas obsessifs.

Peut-être alors que la seule réponse espérée, celle d’un nouvel espoir pour certains, provient des mots de Jason de Heras, Lead Combat Designer sur Jedi : Fallen Order. Lors d’une interview pour le magazine EDGE, il compara brièvement  leur système de combat à celle de Sekiro : Shadows Die Twice, dont la nature réside sur la garde que le joueur peut accumuler en déviant les coups, de même pour vaincre l’adversaire. Une vraie promesse de combat d’épées vives et tranchantes donc, dont le faux pas pourrait sublimer la dangerosité de ces “sabres lumières”.

Espérons qu’au gré de toutes de ces déclarations, puissent scintiller cette tentante comparaison, pour la grâce des amateurs de la Force, qui sauront peut être se mettre d’accord sur ce jeu invoquant des mécaniques tellement variées qu’il risque de décevoir. Help us Stig, you are our only hope.

Benjamin Serventon / K

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :