His Dark Material : Lyra, Hermione et Frodon

Avec la sortie de la série His Dark Material, la saga que beaucoup d’entre nous connaissent sous le nom des Royaumes du Nord revient dans l’actualité.

Pilier de la littérature jeunesse, l’oeuvre de Philip Pullman propose des thématiques intéressantes. Parmi elles, les sujets de la jeune fille en tant que protagoniste principale et le passage de l’enfant à l’adulte  sont particulièrement fort.

La petite fille n’avait pas le bon rôle en littérature. Jusqu’à bien récemment, et sauf exception, elle servait de faire valoir au petit garçon, qui lui deviendrait homme, héritier, roi ou chevalier. La fille, elle, était pensée pour être amoureuse, épouse ou mère à venir. Son salut lui vient de l’homme, ou des qualités qu’elle se doit de cultiver : la beauté, l’obéissance et la gentillesse. Son rôle est passif, et mène bien souvent au mariage. Pire, l’autre versant de la féminité, c’est la méchante, la sorcière. Celle-ci sert à montrer ce qu’il ne faut pas devenir. Si la jeune fille échoue à se marier, et à obéir, elle ne deviendra ni indépendante ni forte, mais seule et cruelle, jalouse. La seule voie menant au bonheur est alors la soumission.

HisDarkMaterials hbo lyra dafne keen his dark materials GIF

Lyra arrive dans une nouvelle ère. Telle Ellana, ou encore plus connue Hermione Granger, elle ne se conforme pas à l’ancienne image de la jeune fille. Hermione comme Lyra laisse les anciennes qualités souhaitées au profit de l’indépendance, de l’intelligence et de l’ingéniosité. Leur physique est aussi sauvage que leur esprit, mais il ne s’agit pas d’un total refus de féminité : ce sont pour l’heure des enfants qui simplement pensent à autre chose que la femme à venir. Lyra est curieuse, audacieuse et effrontée, cela devient une qualité et capte notre affection.

La jeune fille ne sera pourtant pas, heureusement, une jeune fille tentant de copier les garçons. Si elle vole au personnage masculin quelques caractéristiques bien pratique comme la curiosité et l’audace, avec un attrait certain pour le danger, Lyra garde aussi un équilibre. Elle a ainsi un grand cœur, aime et aide, conforte et réconforte. Ces caractéristiques sont souvent celles de la femme en tant que personnage. Petit à petit, donc,  l’enfant se construit en équilibre.

Lyra GIF by His Dark Materials

L’enfance pourtant, prend un tournant court avec le monde à la dérive. Le voyage de Will et Lyra, c’est un voyage initiatique. Tel celui de Frodon de la comté au Mordor, il faudra s’élever pour grandir. Chaque nouveau mouvement dans l’espace permet de se confronter à de nouveaux personnages, et donc à un nouveau savoir, et d’avancer dans la quête. A mesure que les enfants montent, les abysses se dessinent, traçant une ligne palpable entre la vie et la mort. Avancer, c’est vivre. Ne pas grandir, c’est mourir. Chaque personnage essaye alors de s’élever comme il peut, en aéronef comme par le pouvoir, et parfois si rapidement que la chute n’attend pas non plus. L’ambition aussi pousse dans le vide. Seuls les enfants, alors, qui ne voient pas les sommets comme un but en soi, et ne prennent aucun raccourcis dans les difficultés, semblent s’assurer un chemin viable.

Avant la fin de la quête, Lyra et Will auront grandi. Pas encore adultes, mais définitivement adolescents, ils mêleront les principes de l’innocence et du monde adulte pour avancer encore. L’amour s’imposera sur leur chemin, et le sacrifice aussi. Les enfants fugueurs pleins de peurs et d’espoirs ne sont plus, les adultes pleins d’expériences et de fatigue naissent. Mais pour Frodon comme pour Lyra, arrivés devant la montagne, subsiste l’espoir.

its done the lord of the rings GIF

Articles recommandés

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :