Publicités

Découverte :Les Seigneurs de Bohen

Aujourd’hui nous allons parler du livre ” Les Seigneurs de Bohen” d’Estelle Faye, publié chez Gallimard en 2017.

Bohen est un empire immense aux fondations bien ancrées dans les mémoires comme dans l’histoire. Un empire qui, de l’extérieur, semble indestructible et qui malgré toutes les épreuves auquel il fait face demeure debout.

Mais ça, ce n’est que l’image partagée massivement, fruit d’une propagande et d’une crainte perpétuée par des générations de mensonges.

L’oeuvre nous plonge dans les dessous de l’empire de Bohen, vers sa face cachée, tue, censurée, où la vérité se paie au prix du sang et où la connaissance est un fardeau dont certains sont prêts à vous délester d’un coup de dague dans le dos.

Le trône est maudit, aucune lignée ne peut y demeurer plus de trois générations, malgré toutes leurs tentatives. Les nobles complotent contre le pouvoir, le banditisme prospère en toute impunité et on condamne à l’exploitation des mines pour des raisons relativement précaires. Puis il y a la magie, et son ambivalence. D’un côté, une religion tyrannique qui condamne tous les lanceurs de sort, quelle que soit leur nature, et de l’autre, une impératrice avec des dons…magiques censés protéger l’empire et des changeformes qui servent de Gestapo à l’Empereur.

Dans tout ce joyeux bazar évoluent différents protagonistes sous la plume d’une narratrice-personnage qui nous raconte une histoire passée dont on connaît déjà la fin. L’empire de Bohen va disparaître. Alors subsiste une question essentielle : Comment ? Comment ce titan millénaire pourrait-il ployer le genou devant sa destinée ?

Pour répondre à cette question on se retrouve à suivre ces protagonistes : Sainte-Etoile le bretteur a qui on a implanté un monstre dans le crâne, qui arpente les routes pour trouver sa voie à coup de rapières. Maëve la morguenne, une sorcière lesbienne qui vient d’une communauté portuaire éloignée et qui part à l’aventure dans un monde qui rejette chaque partie de son être. Wens, le clerc condamné à l’exil dans les mines pour avoir aimé la mauvaise femme, et qui va se découvrir des dispositions pour un don peu commun. Chacun de ces personnages, à son échelle, oeuvre sans le savoir à la destruction du royaume. Par leurs actes, leurs paroles, leurs pensées, ils influencent et précipitent des événements dont les répercussions se font ressentir jusqu’aux fondations de l’empire.

Pourtant au fil des pages on se rend compte que ces mêmes fondations semblent de plus en plus fragile au fil des découvertes, comme une immense toile dont on aurait commencé à défaire un fil, et le lecteur finit par se poser la question :

Est-ce les actes de ces personnages hétéroclites ou le poids de ses péchés trop longtemps tus qui va précipiter l’empire de Bohen dans sa chute ?

 

Publicités

1 thought on “Découverte :Les Seigneurs de Bohen

  1. Ca à l’air passionnant comme roman ! Je serais vraiment curieuse de le lire à l’occasion, je le rajoute dans la loooongue, longue, liste de livres que j’ai envie de lire haha. Merci pour la découverte !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :