Sabres laser : bleu, vert, rouge et Samuel L.Jackson

Les cristaux Kyber sont connus comme étant des cristaux possédant une sorte de vie propre liés à la Force. Très rares, peu de planètes connues en recèlent. Ils permettent de faire converger l’énergie, et sont ainsi indispensables à la création des sabres laser. Ces sabres, si l’on s’en tient aux éléments Canon de la saga, peuvent avoir sept couleurs différentes (dont le blanc, mais on y reviendra).

La couleur bleue est la plus commune pour les Jedi, c’était celle, 4000 ans avant la bataille de Yavin IV, les sabres des gardiens Jedi, qui utilisaient la Force pour des actions plus physiques que certains de leur confrères, explication qui, n’est pas officiellement déclaré dans l’univers Canon.

Light Saber The Rise Of Skywalker GIF

Les sabres laser verts apparaissent avec la deuxième arme de Luke Skywalker dans Return of the Jedi (1983), sa lame bleue précédente ayant chutée dans le puits du réacteur de la Cité des Nuages. Le vert est d’abord un choix de la production, afin d’assurer que la lame soit visible à l’image même sur le ciel bleu de Tatooine. Au sein de l’univers Légendes, les sabres verts sont aussi connus pour être ceux des Jedi Consulaires, plus enclins à favoriser la diplomatie que l’art du combat.

Star Wars Episode VI : Return of the Jedi (1983)

Les cristaux étant donc plus attachés aux Jedi qu’aux Sith, ces derniers doivent utiliser la Force afin de les contraindre, et ainsi pouvoir utiliser un sabre laser. On dit alors que le cristal saigne, ce qui cause la couleur rouge du sabre.

Kylo Ren Entertainment GIF

Réparer un cristal brisé est alors extrêmement difficile, on peut deviner alors que cela sera impossible pour Kylo Ren, dont le cristal est tellement brisé qu’il est instable. La série Star Wars : Clone Wars  (2008) nous montre d’ailleurs un exemple de réparation concluante, qui peut alors redonner au sabre laser son aura blanche initiale. Mais cela semble relativement rare.

Star Wars : Rebels (2014)

Le Darksaber est le seul exemple connu de sabre laser noir. En plus de sa teinte, il possède une forme particulière, effilée sur la longueur, lui donnant un aspect proche d’un katana. L’histoire de ce sabre lie l’héritier de Mandalore, Tarre Vizsla, le premier Jedi de ce peuple émérite, ainsi que Darth Maul quelques siècles plus tard.

Star Wars Lightsaber GIF by Because Science

Dans le même registre, le sabre laser violet était une requête de Samuel L.Jackson auprès du Lucas afin de se démarquer à l’image, la couleur n’ayant aussi aucune signification au départ. Elle fut expliquée ensuite par le haut rang du Maître Windu, ayant peaufiné son art du combat (Vaapad) mais aussi façonné un sabre raffiné et élégant, à l’image de son érudition avancée (à en faire couper des têtes).

star wars GIF
Star Wars Episode II : Attack of the Clones (2002)

Ce qui nous laisse avec la dernière couleur : le jaune, plus complexe à définir. Les sabres lasers jaunes seraient ceux des Jedi sentinelles, et de tout ceux voués à la protection. Cette couleur apparaît d’abord au sein de plusieurs œuvres vidéoludiques des années 90 – 2000 telles que Jedi Power Battles (2000), la série Jedi Knight, mais on doit surtout cette contextualisation à Knight of the Old Republic (2003). Désormais, l’univers Canon associe cette couleur aux gardes du Temple Jedi, chevaliers masqués à double lame, visibles dans Star Wars : The Clone Wars (2008), couleur rare ici justifiée par la déchéance de l’édifice Jedi et l’avénement de l’Empire.

Star Wars : Rebels (2008)

Plus que des couleurs, les sabres lasers de Star Wars sont des standards pour l’imaginaire collectif, une arme noble aux allures futuristes qui n’a su trouver de modèle plus symbolique. “An elegant weapon, for a more civilized day” disait Obi-Wan Kenobi. Surtout, ces couleurs sont d’autant de caractères de personnages, de variétés du simulacre, qu’il est fascinant aujourd’hui d’y voir avant le cosmétique, la pluralité de ces combattants stellaires.

Ralph McQuarrie “Luke vs Vader” (1975)

 

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :