Le brouillard : Sherlock Holmes, Fable et Zelda

Le brouillard est une réalité physique bien connue dans certaines parties du monde, bonjour aux bretons. Mais c’est aussi un outil de fiction, qui a su s’imposer dans l’imaginaire collectif. Le brouillard permet de faire perdre immédiatement les sensations visuelles. Le flou et l’errance se succèdent, et l’espace se transforme en un vide tangible. Tout ce qui avant formait un paysage, un horizon, est maintenant un linceul.

fog GIF

Pour Sherlock Holmes, le brouillard est l’incarnation même de son esprit dans un moment de repos : embrumé par la cocaïne, sans indice auquel se raccrocher,  il erre sans voir le monde autour. Mais soudain il est en enquête, et le brouillard est un obstacle, qui gâche les ennemis et les témoins, puisque les premiers ne sont pas visibles, et les autres n’ont rien vu. Le brouillard est un outil climatique qui permet alors l’action secrète, la dérobade et la nostalgie. Dans la littérature, il nous faut l’admettre comme un obstacle et un élément, au gré des lignes.

doesnt it bother you sherlock holmes GIF by BBC

Dans le jeu vidéo, le brouillard est un outil de peur ou de labyrinthe. Dans Zelda Breath of the Wild, par exemple, comme certains autres opus de la franchise, le brouillard devient la part d’une épreuve, et il faut alors trouver les indices qui le percent, et le rendre inoffensif. Il devient une limite au terrain de lutte, mais il n’est pas à proprement parler effrayant. Dans la forêt par exemple, le brouillard n’est pas dangereux, il est juste agaçant et stimulant, ce sont plutôt les parties de la carte plongées dans l’obscurité qui sont dangereuses. Le brouillard est une luminosité qui teste, qui trouble.

the legend of zelda GIF by gaming

Dans Fable en revanche, le brouillard cache souvent la mort. De même que les tempêtes de sable du dernier opus, les brouillards des marécages ou des forêt sont l’occasion de cacher des ennemis, de surprendre. Les fantômes sont dans leur environnement naturel, et les monstres tel que les balverines et les sorcières semblent particulièrement à l’aise dans le flou ambiant. Les villes baignent aussi parfois dans un brouillard industriel, qui semble alourdir la crasse et peser en sacerdoce sur le héros.

fable iii locations GIF

 

Le brouillard est un outil environnemental parmi d’autres. Seul, il parait neutre, et en soi il ne véhicule ni peur ni excitation. Cependant, il suffit d’un paysage pour qu’à lui seul il devienne une atmosphère. Sur Londres endormie, la Comté sous la rosée, Oakvale au petit matin, il sera comme un voile frais, un geste doux au voyageur. Sur une forêt brûlée en pleine nuit, le Mordor silencieux ou une ville sale aux murs craquants, il sera comme un piège, un linceul libre qui n’attend que son propriétaire.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :