La série The Witcher : notre critique

Ce 20 décembre sortait (enfin) la série The Witcher sur la plateforme de streaming Netflix. Composée de 8 épisodes faisant plus ou moins une heure chacun, elle nous raconte l’histoire de Geralt de Riv, sorceleur de son état, et de la destinée.

Comme toute adaptation, la série a ses points forts et ses points faibles.

Commençons par les points forts.

1)Le jeu d’acteur déjà, Henry Cavill nous régale avec un Geralt absolument parfait, qui colle totalement à l’esprit du livre. Solitaire, grognon, irascible à souhait avec son sarcasme toujours présent et sa répartie légendaire. Une mention spéciale également à Jaskier, interprété par Joey Batey, qui nous a fait rêver avec son interprétation extraordinaire du barde, et sa chanson qui reste dans la tête (“Jette un sous au sorceleur…”).

Henry Cavill Witcher GIF by NETFLIX

2)Les scènes de combat, quand on connaît le jeu on retrouve parfaitement l’agilité du sorceleur (cette déviation de flèche dans l’épisode 1 était assez impressionnante, mais on le fait tous avec les points distribués dans le bon arbre de talent). Henry Cavill enchaîne les combos avec une aisance qui fait plaisir à voir, et ne manque jamais de nous surprendre.

Henry Cavill Witcher GIF by NETFLIX

3)Les monstreshonnêtement en tant que grand fan j’appréhendais particulièrement cette partie, mais le défi a été relevé avec brio. Qu’il s’agisse des Nekkers ou de la Strige, on est tout à fait dans l’univers que les fans connaissent.

4)Les épisodes choisis, chacun montre un événement particulièrement important pour le développement des personnages, qu’il s’agisse de la rencontre entre Pavetta et Dunny, la fille de Foltest, le Djinn, le dragon ou la bataille de Sodden, chacun revêt une signification particulière pour les personnages impliqués, et l’histoire de manière générale.

5)Yennefer, son histoire, qui jusque là nous était inconnue, est vraiment bien représentée. Sa soif de pouvoir, son besoin de séduire, d’être remarquée et d’avoir toujours le contrôle trouve ici une très bonne justification. Pour le coup c’est une bonne réussite pour les réalisateurs, mais également une bonne surprise pour les spectateurs.

Forum Smoking GIF

6)La magie, qui est vraiment bien représentée et permet de rendre honneur à la puissance des mages (mention spéciale à l’épisode 8 qui nous aura fait frissonner légèrement sur la fin).

 

Les points faibles maintenant.

1)La gestion de la temporalité. Pour les fins connaisseurs il n’est pas trop compliqué de savoir à quel moment se situe quel événement, mais j’ai bien peur que les néophytes, s’ils ne prêtent pas attention aux détails, soient perdus avec les allez-retour entre présent et passé.

2)Les choix scénaristiques, les plus puristes vont salement tiquer. Il y a eu des libertés prises qui sont parfois difficile à avaler. Où sont les 30 000 de Sodden ? La bataille ressemble malheureusement plus à une escarmouche qu’au réel enfer que cela aurait dû être. On pourra également regretter que la véritable histoire de Ciri et Geralt n’ait pas été respectée, comme avec Brokilone. Toutefois laissons leur chance aux réalisateurs, ce n’est que le début et nous pourrions encore être surpris. Même si pour certains personnages il va être compliqué de revenir à la vie pour coller totalement aux livres.

3)Triss Merigold. On me taxera peut-être de raciste pour ce point, mais malheureusement en tant que grand fan des jeux et des livres, j’ai été surpris du choix de l’actrice. Anna Schafer joue bien, c’est indiscutable, elle nous fait ressentir cette gentillesse qui caractérise le personnage, hélas pour les puristes habitués à la rouquine à la peau pâle, le choix du casting a de quoi étonner.

Witcher 3 GIF

 

En conclusion, si je devais donner une note, je partirais sur un 7.5/10. C’est un bon plongeon dans l’univers d’Andrzej Sapkowski pour ceux qui ne connaissent pas, ca ne plaira peut-être pas aux plus puristes mais c’est également une bonne série pour passer le temps. Pour moi ce fut une agréable surprise, je suis un peu déçu par certains choix de la production mais les bons points surpassent les mauvais. J’attend avec impatience la suite et me tartinerai certainement la saison 2 en deux jours, comme pour la première.

Traquant la vermine, au péril de sa vie

Cet ami de l’humanité a droit au répit…

Ce héros discret, célébré par mes vers

Du mal nous protège, ca vaut bien une bière….

Jette un sou au sorceleur,

Ô fertile vallée

Ô fertile vallée

Jette un sou au sorceleur

Ami de l’humanité…

Voilà, comme ça on sera deux à l’avoir dans la tête !

Recommended Articles

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :